Logo

Site non disponible sur ce navigateur

Afin de bénéficier d'une expérience optimale nous vous invitons à consulter le site sur Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

adnews
  • TPE
  • Paiement
  • Chine

Une supérette automatisée pour le marché chinois

La start-up chinoise BingoBox présente un nouveau concept store, en partie inspiré d’Amazon Go. Mobile et automatisé, il repose sur la technologie des QR codes et sur une connexion avec la messagerie WeChat.

BingoBox a lancé un concept de boutique proche d’Amazon Go, mais adapté aux spécificités du marché chinois. Elle présente un point de vente automatisé, connecté à l’utilisation d’un compte sur mobile. Elle pousse aussi un peu plus loin cette notion de mobilité, puisque ce store peut être déplacé, monté et démonté selon les besoins.

Pour accéder au point de vente, les clients doivent scanner un QR code à leur arrivée et confirmer leur numéro de mobile depuis WeChat. Leur compte BingoBox est alors validé. Une fois les produits choisis, ils les scannent eux-mêmes aux caisses automatiques. Le paiement est effectué via Alipay ou WeChat. Ils devront pour cela scanner une nouvelle fois le QR code du point de vente.

De la même manière, pour quitter le magasin, ce code doit une dernière fois être scanné. Ces points de vente sont également dotés de caméras et d’un système de vidéosurveillance pour identifier les clients et éviter les vols.

Notre analyse : L’automatisation, un concept qui nourrit les ambitions des nouveaux entrants

BingoBox adapte le concept d’Amazon Go mais opte pour le scan manuel de tous les produits et la lecture de QR codes : un procédé très répandu en Chine.

Amazon Go de son côté fluidifie l’encaissement à proprement parler, puisqu’il se défait de la lecture des produits. Dans le même ordre d’idée, le paiement associé au compte Amazon du client est effectué depuis son mobile sans qu’il ait à scanner un QR code.

En dépit de ces différences en termes de parcours client, la même notion d’automatisation est au cœur de ce nouveau format de distribution. La start-up a choisi de proposer des règlements via WeChat et Alipay, couvrant ainsi l’essentiel du marché du paiement mobile en Chine. Autre valeur ajoutée : depuis ces points de vente, des marques partenaires proposent des coupons de réduction (courses de taxi, livraisons à domicile, places de cinéma, etc.).

En vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=hYN3gozk4fo&feature=youtu.be