Logo

Site non disponible sur ce navigateur

Afin de bénéficier d'une expérience optimale nous vous invitons à consulter le site sur Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

adnews
  • Innovation
  • Banque au quotidien
  • Espagne

BBVA crée le diagnostic financier à partir des Big Data

Un nouveau service vient enrichir l’offre de BBVA aujourd’hui, permettant à ses clients de disposer d’un diagnostic financier personnalisé. La banque espagnole capitalise pour cela sur ses données et leur analyse, démontrant par la même occasion que l’usage du Big Data se concrétise dans le secteur bancaire et que BBVA en est une pionnière.

L’application et le site Web de BBVA sont enrichis d’une nouvelle fonctionnalité, baptisée BBVA Bconomy. Ouvert à tous les clients de la banque, le service leur permet d’obtenir une vue d’ensemble de leurs dépenses, de leur capacité d’épargne mais aussi de connaitre leur taux d’endettement.

BBVA Bconomy s’appuie pour cela sur l’ensemble des données dont dispose la banque sur ses clients à travers ses applications de PFM et de gestion de comptes. Le service leur apporte par ailleurs des conseils complémentaires pour améliorer la gestion de leurs finances. Ils accèdent à une note sur 100 points, évaluant leur santé financière.

Outre leurs données personnelles, la banque utilise également des données publiques anonymisées. Les clients de la banque peuvent ainsi comparer cette note à celle des personnes aux caractéristiques sociodémographiques similaires.

Analyse : Des services de plus en plus concrets

BBVA Bconomy intègre l’ensemble des applications et fonctionnalités de PFM proposées par BBVA. Elle se présente ainsi sous la forme d’un agrégateur de services, capable de réaliser des « diagnostics financiers » sur mesure.

Au-delà de cette agrégation de services, BBVA Bconomy se distingue et s’appuie sur toute l’expertise et les compétences acquises de longue date par la banque espagnole en matière de Big Data (notamment par le biais du rachat de Madiva).

Big Data et Open Data

Par son initiative, BBVA montre concrètement comment elle compte utiliser son expertise et présente un nouvel usage possible des Big Data, conjuguées avec l’open data. Dans la même ligne stratégique, l’australienne CommBank fait elle aussi l’usage des Big Data pour permettre à ses clients de comparer leur situation financière à celle des autres clients. Elle donne aussi des conseils aux investisseurs à partir de l’analyse des données du secteur et de celles des autres investisseurs.