Logo

Site non disponible sur ce navigateur

Afin de bénéficier d'une expérience optimale nous vous invitons à consulter le site sur Chrome, Edge, Safari ou Mozilla Firefox.

adnews
  • Paiement
  • FinTech
  • Royaume-Uni

Revolut s’ouvre aux services bancaires

Le service de transfert d’argent Revolut entend asseoir son positionnement en tant que facilitateur sur le secteur bancaire et annonce le lancement d’un compte de paiement avec IBAN. En complément de ce service, comparable à un wallet mobile, la start-up prévoit un ensemble de fonctionnalités additionnelles.

Revolut ne se décrit pas comme une banque mais comme une « alternative » et un complément aux comptes bancaires traditionnels. En tant que facilitateur, elle s’adresse par exemple aux étrangers s’installant au Royaume-Uni : ils n’ont pas à fournir de justificatif de domicile pour ouvrir un compte depuis leur mobile.

Ceux disposant d’un compte bancaire britannique peuvent l’associer à ce service et l’utiliser comme un « wallet » mobile. Le compte proposé par la start-up est associé à un IBAN, qui servira à créditer le compte pour l’envoi d’un salaire, par exemple. Les virements instantanés ne sont pas encore pris en charge par Revolut, mais sont déjà prévus, tout comme la mise à disposition. Les transferts internationaux sont proposés gratuitement.

Un outil de suivi des dépenses par catégorie est aussi inclus. Il permettra par ailleurs de définir des règles, comme par exemple des seuils de dépenses pour la carte RevolutCard.

Notre analyse : Revolut, un acteur presque bancaire

Ces lancements illustrent l’orientation vers laquelle tendent désormais les Établissements de Paiement. Présenté à la fois comme un complément à un socle bancaire existant, et une alternative, Revolut propose un IBAN et un compte de paiement. Les chargements sont effectués par virement depuis un compte bancaire traditionnel, en s’appuyant sur l’IBAN associé à chaque profil.

La start-up prévoit aussi de proposer une carte de débit, ainsi que des services d’épargne et de crédit : des points qui soulignent ses ambitions en matière de services bancaires. Ses IBAN, ainsi que les ajouts prévus, diversifient une gamme déjà large de services. Lancée en 2014, Revolut fonctionnait déjà comme un compte prépayé sur mobile, rechargeable par carte, associé à une carte de paiement MasterCard.

Enfin, un chatbot dédié à la relation client a aussi été présenté. Baptisé Rita (Revolut’s Intelligent Troubleshooting Assistant), ce bot se présente comme un FAQ et traite les questions courantes (soit environ 20 % des demandes). Pour les problèmes plus complexes, un intervenant humain prend le relai.

En vidéo : https://vimeo.com/135368941